ActualitésBourse d'études
A la Une

Top 10 meilleures universités en Suisse 2024

This post is also available in: English

Voilà que la 20ᵉ édition du QS World University Rankings a vu le jour. Après l’analyse du classement canadien, le tour est pour la Suisse.  Résumé : les universités suisses ont connu une légère baisse dans le classement mondial des universités entre 2023 et 2024, cependant, elles conservent toujours une position globale solide. Sur l’ensemble des 10 premières universités, six universités ont perdu leur ancien rang mondial.

L’ETH Zurich est restée en tête des universités suisses, suivie par l’EPFL. L’Université de Zurich et l’Université de Berne ont toutes deux connu de légères baisses dans leur classement, tandis que l’Université de Bâle a amélioré son classement de 12 places.

Cependant, l’Université de Lausanne, l’Université de Genève et l’Université de Lugano ont toutes connu des baisses significatives dans leur classement. L’Université de Lausanne est passée de la 203ᵉ place à la 220ᵉ place, et l’Université de Lugano est passée de la 240ᵉ place à la 328ᵉ place.

Voici une comparaison de classement des 10 meilleures universités suisses entre 2023 et 2024 :

RangUniversité20232024Changement
1École polytechnique fédérale de Zurich, ETHZ97
2École polytechnique fédérale de Lausanne, EPFL1636
3Université de Zurich8391
4Université de Bâle136124
5Université de Berne120126
6Université de Genève125128
7Université de Lausanne203220
8Université de Lugano240328
9Université of St. Galle501-510436
10Université de Fribourg571-580563

La position moyenne des 10 meilleures universités suisses dans le classement mondial des universités a légèrement diminué de 2023 à 2024. Cela signifie que, en moyenne, les universités suisses ont perdu quelques places dans le classement mondial au cours de cette période. Bien que cette baisse puisse être considérée comme légère, elle indique tout de même une diminution de la performance globale des universités suisses dans le contexte mondial.

Année du classementMoyenne des positions
2023118.8
2024125.8

Cependant, malgré cette baisse, les universités suisses conservent toujours une position globale solide. Elles figurent toujours parmi les meilleures institutions d’enseignement supérieur au niveau mondial, et leur réputation en matière d’excellence académique et de recherche reste bien établie.

Il y a quelques raisons possibles pour les baisses de classement de certaines universités suisses. Une possibilité est que les universités font face à une concurrence accrue d’autres établissements dans le monde, surtout les universités chinoises. Ces dernières années, le nombre d’universités chinoises de haute qualité a considérablement augmenté. Cela a rendu plus difficile le maintien de classements élevés pour toutes les universités.

Une autre raison est que les universités suisses ont dû réduire leur budget et le nombre des étudiants et staff académiques internationaux. Ces deux derniers représentent un catalyseur pour la recherche dans le monde. La recherche et l’innovation sont des facteurs importants dans les classements mondiaux des universités. Les universités capables de produire des recherches de haute qualité et de promouvoir l’innovation ont plus de chance d’être bien classées.

Le climat général dans les universités suisses, représente une autre raison de cette déclinaison. Selon un rapport de l’office fédéral de la statistique suisse, 57 % des étudiants rencontrent des difficultés dans leurs études. Les étudiants rapportent des difficultés liées au contenu des études (33 %) ou à un manque de motivation (24 %). Ces chiffres soulèvent des questions importantes sur les raisons sous-jacentes de ces difficultés et les mesures qui pourraient être prises pour soutenir les étudiants. Les causes du manque de motivation pourraient être liées à divers facteurs tels que le stress, la pression académique, des problèmes personnels ou un manque de sens et de pertinences perçus dans les études. De même, les difficultés liées au contenu des études pourraient être dues à des problèmes pédagogiques, à une concordance inadéquate entre les programmes d’études et les besoins des étudiants, ou à un manque de ressources d’apprentissage adéquates.

Il est essentiel que les universités suisses continuent de se concentrer sur la recherche de haute qualité et la promotion de l’innovation pour maintenir leur position dans les classements mondiaux. De plus, des mesures devraient être prises pour soutenir les étudiants, en s’attaquant aux problèmes de motivation et en veillant à ce que les programmes d’études soient en adéquation avec leurs besoins.

Au-delà des classements, l’objectif principal des universités suisses devrait rester l’excellence académique et la contribution significative à la société grâce à la recherche et à l’éducation. En continuant à investir dans la qualité de l’enseignement et de la recherche, les universités suisses peuvent consolider leur réputation mondiale et continuer à jouer un rôle de premier plan dans le paysage de l’enseignement supérieur international.

Qu’en dites-vous de ce classement ? Est-ce que les universités suisses seront capables de rebondir ou continueront-ils de plomber dans le classement ? Faites nous savoir votre avis.

Vous cherchez une bourse d’études en Suisse, alors jetez un coup d’œil sur ces opportunités :

Bourses d’études en Suisse : L’Ultime Guide

Les 20+ meilleures bourses d’études à ne pas rater

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page